Santa Sindone

sito ufficiale



 Saint Suaire (Française) » Science » La recherche » La recherche informatique » Conclusions 
Conclusions   versione testuale

L’informatique a permis de mettre en évidence un aspect intrinsèque très important dans l’image du Suaire : la tridimensionnalité.
Le fait que certains détails soient ressortis après le traitement tridimensionnel exclut toute intervention manuelle dans la formation de l’image : il est en effet impensable qu’on ait inséré des détails qui, invisibles à l’œil nu, deviendraient visibles seulement après traitement.
Il faut souligner encore que seul l’emploi d’instruments informatiques a permis d’obtenir le visage du Christ, si – comme on peut le penser – c’est bien son cadavre que le Suaire a enveloppé.
De plus, la découverte grâce à l’informatique d’empreintes attribuables à deux pièces de monnaie, l’une sur la paupière droite et l’autre sur l’arcade sourcilière gauche, accroît la probabilité que l’image du Suaire ne soit pas un artéfact, mais soit bien authentique.
La comparaison enfin avec l’iconographie du Christ peut conforter l’hypothèse que le Suaire ait été déjà observé à une époque antérieure au Moyen Age.