Santa Sindone

sito ufficiale



 Saint Suaire (Française) » Science » La recherche » La recherche informatique » Le visage naturel 
Le visage naturel   versione testuale
L’image tridimensionnelle
figure 6
figure 6

figure 7
figure 7
Les nombreuses blessures qui apparaissent sur l’image tridimensionnelle du visage en altèrent la beauté, et suggèrent la physionomie d’un homme pas très jeune, alors que les historiens évaluent l’âge du Christ à 35-40 ans.
D’autre part la définition élevée de l’image tridimensionnelle du visage permet d’entrevoir les traits naturels de l’Homme du Suaire. On a donc estimé qu’il était très intéressant de tenter de nettoyer cette image des blessures et des traces de sang.
En procédant aux filtrages opportuns, on a pu éliminer les traces des tortures sans altérer les traits au-dessous. L’image obtenue est celle de la figure 6, où les traits du visage apparaissent avec une grande netteté. C’est l’unique image tridimensionnelle du visage naturel de l’Homme du Suaire qui ait été obtenue sans procédés artificiels.
Il faut remarquer que le léger flou de l’image est la preuve que l’élaboration réalisée est le fruit de filtrages numériques ayant comme effet collatéral un effet brouillard.
Il faut bien insister sur ce point : l’information contenue dans la figure 6 est exclusivement celle qui se trouve dans l’image originale du Suaire, nettoyée du contenu dû aux blessures. Les élaborations effectuées n’ont introduit aucune information « ajoutée », raison pour laquelle l’image obtenue doit être considérée comme très proche de l’aspect du vrai visage de l’Homme du Suaire avant qu’il ne subisse la torture et le crucifiement. Les différences résiduelles sont probablement dues à une tuméfaction générale du visage et à la rigidité de la mort.
La figure 7 montre que le filtrage a conservé l’aspect tridimensionnel, et que les traumas dus aux blessures sont restés en évidence ; si l’Homme du Suaire avait été âgé, le filtrage n’aurait pas pu éliminer complètement les rides dues à la vieillesse.