Santa Sindone

sito ufficiale



 Saint Suaire (Française) » Science » La recherche » Histoire de la recherche » La première photographie 
La première photographie   versione testuale

La date du 25 mai 1898, jour où l’avocat turinois Secondo Pia photographia le Suaire, revêt une importance très grande, qui va bien au-delà de sa signification historique : elle constitue sans aucun doute une pierre milliaire dans l’histoire du Suaire. Cette photo marque le début d’une période tout à fait nouvelle et fascinante, celle de l’ « histoire scientifique » du Suaire. La découverte de la « négativité », et le grand avantage de disposer de photographies sur lesquelles il devenait possible d’étudier l’image dans ses moindres détails, constituèrent un puissant instrument de diffusion de la connaissance du Suaire, et permirent aux scientifiques de commencer des études sérieuses et approfondies sur les caractéristiques et la nature des empreintes.
Depuis lors, plus d’un siècle est passé, et la recherche scientifique sur le Suaire a fait des pas de géant, atteignant des connaissances alors impensables, et malgré cela s’arrêtant devant des problèmes qui à l’heure actuelle restent encore sans solution.
Aucun scientifique n’est encore parvenu à reproduire une image identique à celle qui figure sur le Suaire, en dépit des nombreuses théories proposées et des nombreuses tentatives expérimentales effectuées.
Ce qui contribue naturellement, d’une part à accentuer le mystère qui caractérise depuis toujours l’image sindonique, d’autre part à stimuler un intérêt toujours renouvelé chez les scientifiques, dans tous les domaines de la recherche.