Santa Sindone

sito ufficiale



 Saint Suaire (Française) » Ostensions » 2010 » Le salut du Cardinal Poletto (2010) 
Le salut du Cardinal Poletto (2010)   versione testuale

Bienvenue sur ce site, consacré au Suaire de Turin. Cette image, mystérieuse pour la science, défi pour l’intelligence comme l’a définie Jean-Paul II, est pour les croyants un grand signe de la Passion du Christ. Le corps et le Visage de l’Homme du Suaire portent, avec une clarté impressionnante, les marques des souffrances auxquelles fut soumis Jésus, telles qu’elles nous ont été transmises par le témoignage des Evangiles.
 
Pour nous aujourd’hui le Suaire est un appel fort à contempler, dans l’image, la douleur de chaque homme, les souffrances auxquelles, souvent, nous ne savons même pas donner un nom. Mais devant le Suaire la prière, comme la réflexion de qui est en recherche, est aussi une provocation à l’espérance. Espérance d’une vie sans douleur, dans la joie du Seigneur, comme Lui-même l’a promis (Jn, 15, 11) ; et espérance aussi qu’à travers l’amour fraternel des hommes et des femmes d’aujourd’hui se poursuive ce témoignage dont le Seigneur a fait un commandement aux siens : « A ceci tous vous reconnaîtront pour mes disciples : à l’amour que vous aurez les uns pour les autres » (Jn, 13, 35). J’ai choisi comme devise de la prochaine ostension la phrase « Passio Christi passio hominis », précisément pour souligner le lien profond qu’il y a entre la souffrance subie par le Seigneur Jésus, nos souffrances à nous les hommes et les femmes d’aujourd’hui, et l’espérance de joie qui nous unit dans la rédemption apportée par le Christ. Voilà le cœur du message du Suaire ; et la charité réciproque entre frères veut être aussi le « message » de la prochaine ostension, du 10 avril au 23 mai 2010.
 
Dans ce site il y a aussi bien d’autres choses, pour s’informer sur le Suaire et sur les détails de l’ostension ; pour mieux connaître l’histoire et l’itinéraire des recherches scientifiques sur le Linceul. Mais le souhait qu’en tant que Custode du Suaire j’exprime à tous, c’est que le Suaire puisse être, pour qui veut le connaître, une grande opportunité pour mieux se connaître et s’aimer : soi-même, ses frères, et le Seigneur Jésus Christ.
 
+ Cardinal Severino Poletto,
Archevêque métropolitain de Turin,
Custode pontifical du Suaire.