Torna all'Home Page

 Saint Suaire (Française) » Informations » Archives de nouvelles » Cinquième semaine: 260 milles visiteurs à la Cathédrale 
Cinquième semaine: 260 milles visiteurs à la Cathédrale   versione testuale
Devant le Saint Suaire les pèlerins du diocèse de l’Aquila








Dans la cinquième semaine d’ostension, de samedi 8 jusqu’à vendredi 14 mai, sont passés devant le Saint Suaire 257.213 pèlerins avec réservation. Du début de l’ostension ont défilé devant le Linceul 1.281.360 personnes. Autres 95 milles personnes cette semaine sont rentrées par la porte principale, où ne sert pas de réservation. Dans la nef centrale de la Cathédrale est possible, en voyant le Saint Suaire de plus loin, de s’asseoir sur les bancs et de s’arrêter en prière.
 
Dans la soirée de samedi 15, visite au Sacré Drap aussi pour 320 pèlerins provenant du diocèse de L’Aquila, accompagnés par l’Évêque auxiliaire Mgr. Giovanni D’Ercole. Un pèlerinage qui, au dire de l’Évêque, a assumé un particulier valeur de prière et socialisation, après le tremblement de terre de 2009 qui a éparpillé la communauté de L’Aquila sur un territoire très vaste. « L’Aquila est une ville blessé, qui a besoin de signes d’espoir – a déclaré Mgr. D’Ercole – Dans un moment où tout s'écroule le Saint Suaire est un acte de foi et de confiance, est la certitude qui Jésus a nous aimé. Le Saint Suaire représente un don de Dieu où célébrons la résurrection du Christ, témoignage d’une force suprême face à toutes les difficultés ». À la fin de la visite Mgr. D’Ercole a voulu remercier les Caritas de Turin et du Piémont pour l’aide arrivé dans les lieux du séisme.
 
En visite au Linceul aussi l’Archevêque de Campobasso Mgr. Giancarlo Bregantini, arrivé dans la ville avec un groupe de pèlerins. « Nous avons vécu avec grande intensité le chemin de rapprochement au Sacré Drap dans un climat de prière et sérénité – a dit Mgr. Bregantini – une heure et demie de queue qui a été très utile, parce que a préparé nos cœurs pour la rencontre avec l’image de l’Homme des douleurs, a aiguisé le désire de rencontrer le Saint Suaire.